Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Santé publique > Information et prévention


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Information et prévention

techniques et difficultés de l’éducation pour la santé

Les soins curatifs ne suffisent pas à améliorer durablement la santé générale de la population. Le devoir du personnel soignant, médecin ou infirmier, va plus loin que la prise en charge des maladies. Son véritable but devrait être la promotion de la santé par l’éducation. Ainsi, le personnel de santé devrait oeuvrer à la prévention des maladies en suscitant, de la part de la population, une meilleure prise de conscience des problèmes de santé et une modification des comportements dans le sens de l’hygiène, de la prophylaxie et de l’assainissement.

Les principaux obstacles rencontrés par le personnel de santé pour mener à bien cette mission sont liés : 1. à la structure même des dispensaires et des hôpitaux qui sont traditionnellement orientés vers le soin curatif 2. à la formation du personnel soignant, en particulier des médecins, qui n’est pas centrée sur les problèmes de santé publique mais sur l’établissement d’un diagnostic et d’un traitement 3. à la mentalité traditionnelle, qui veut que le personnel soignant soit là pour soulager et prescrire plus que pour conseiller et questionner.

Pourtant, le personnel soignant (infirmiers, sages-femmes, médecins) sont les témoins de première ligne des problèmes de santé rencontrés par une population et devraient consacrer une partie de leur temps à faire de la prévention. Ainsi, un infirmier peut, à l’occasion d’une discussion ouverte, expliquer le mécanisme d’une maladie et comment l’éviter. Il peut aussi demander à la personne qu’il est en train de conseiller de bien vouloir répéter le conseil de prévention à une voisine, qui devra le répéter elle-même et ainsi de suitede manière à créer une " rumeur " au profit du message qu’il souhaite faire passer.

Le moyen privilégié pour informer et éduquer est la parole. En effet, la parole ne coûte rien et peut être utilisée par tous et en tous lieux. Parler peut se faire par exemple au cours d’une causerie (au village, sur un marché, dans l’hôpital) après avoir réuni au tam-tam les auditeurs concernés. La causerie comprend, en règle générale, un exposé et une discussion. L’animateur doit susciter les questions et y répondre. Tout changement d’habitudes conseillé doit être justifié.

A chaque fois que cela sera possible, l’entretien (ou la parole) sera complété d’autres techniques afin de favoriser la compréhension et la mémorisation du message. Comme le dit un proverbe chinois : " Ce que j’entends, je l’oublie ; ce que je vois, je le retiens ; ce que je fais, je le sais ".

Ainsi, l’éducateur pour la santé dispose de plusieurs moyens pour renforcer le message de prévention qu’il énonce. En premier lieu, il y a l’image, qu’elle soit présentée sous la forme d’un dessin, d’une affiche ou d’une photo. L’éducateur peut aussi se servir d’un flanellographe, qui est un panneau sur lequel les participants peuvent fixer des petites figurines de feutre. Des spectacles peuvent également être montés, sous la forme de petites pièces de théâtre sur un sujet de prévention. Enfin, les moyens de communication audiovisuels tels que la radio ou la télévision, et l’utilisation de cassettes pré-enregistrées se révèlent souvent des vecteurs de

 
Pour obtenir l'article complet extrait de la revue
Développement et Santé
(Droits de reproduction et de traduction interdits pour tous pays)
cliquer ci-dessous:



Lire l'article complet



Lire l'article complet

Domaines abordés :
Santé publique

Secteurs abordés :
Prévention

Mots-clés et articles associés:
éducation pour la santé
   Infections respiratoires aiguës (article)
personnel soignant
   Le rôle de l’agent de santé communautaire (article)
   Elaborer un programme de formation pour du personnel soignant non médecin (article)
prévention
   Rééducation des lombalgies (article)
   Choléra (article)
   Trypanosomiase (article)
   La prise en charge des personnes atteintes comme élément de prévention (article)
   Prévenir la diarrhée chez les jeunes enfants (article)
   L’enfant pour l’enfant (article)
   Actualités du choléra à l’aube du 3e millénaire (article)
   Aider l’enfant handicapé moteur (article)
   Le SIDA, comment en parler à l’école (article)
   L’utilisation systématique du cotrimoxazole (Bactrim) pour prévenir les complications infectieuses de la rougeole peut-elle diminuer sa mortalité ? (article)
relation soignants-soignés
techniques
information

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia